Sur les sentiers de Kellynch

10 novembre 2017

Love & friendship

love&firendship

 

Et oui encore et toujours Jane Austen ! Je suis tentée de créer une sous-catégorie "Jane et Moi" mais je risquerais de vous chroniquer tous les romans, films, série dont j'ai connaissance (ne me mettez pas au défi j'en suis capable...). Mais bon ça faisait presque longtemps que le sujet n'avait pas été abordé sur le blog et je suis sûre que ça vous manquait.

Mais revenons un peu au sujet de ce billet (oui, oui il y en a un en fait, mais il était bien caché sous des montagnes de digressions). L'année dernière est sorti le film Love & Friendship, adaptation cinématographique du roman épistolaire de Jane Austen "Lady Susan", film que je n'avais pas pu voir au moment de sa sortie en salle.

 

Synopsis :

Lady Susan Vernon est une jeune veuve dont la beauté et le pouvoir de séduction sont connus dans la haute-société. Ses dernières intrigues la poussant à partir précipitamment de chez ses amis, elle se voit contrainte à demander l'hospitalité chez son beau-frère, en pleine campagne anglaise. Mais même loin de l'agitation et de la vie mondaine londonienne, Lady Susan saura jouer de ses charmes et tentera de manoeuvrer pour trouver les meilleurs maris pour elle et pour sa fille peu enthousiaste à cette idée...

 

LOVE & FRIENDSHIP Bande Annonce (Romance - 2016)

 

Ce film est un concentré de Jane Austen dans ce qu'elle a de plus drôle et de plus piquant. Lady Susan est un personnage réjouissant qui enchaîne les tirades impertinentes et cultive la mauvaise foi à un niveau olympique. L'adaptation d'un roman épistolaire n'était pas chose aisée et le pari est réussi. On retrouve l'intrigue et les personnages du roman, mais le film va plus loin dans le déroulement de l'action, la forme épistolaire du roman ne permettant pas d'éntrer dans les détails. Les ajouts nécessaires sont bien pensés et s'intègrent parfaitement à l'histoire, ils rendent même Lady Susan encore plus méchante et manipulatrice. D'un point de vue plus formel, j'ai apprécié certaines trouvailles, particulièrement le début du film avec la présentation des différents protagonistes sous la forme de tableaux/photos de famille : une façon simple et brève de faire connaissance avec tous ces personnages.

Lady Susan n'est pas mon texte préféré de Jane Austen, mais il reste une lecture délectable. Le film est à son image un agréable moment de cinéma qui vous fera rire et vous laissera sur les lèvres un sourire coupable d'avoir, malgré tout, aimé ce personnage aussi abominable. 

 

Posté par couturieremasque à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


31 octobre 2017

Comme un air d'Halloween

amigurumi-halloween

 

Pour les besoins d'une animation au travail, nous avions besoin d'un décor d'Halloween et c'est alors que Pinterest qui ne manque pas de me bombarder de mails, m'a proposé la petite chauve-souris toute mignonne d'elbuhocosturero. Je n'ai pas pu résister bien longtemps devant autant de mignonnitude et une fois le matériel réuni, j'ai rapidement progressé.

 

amigurumi-chauve-souris

 

Pas de difficulté particulière pour ce modèle, les éléments les plus complexes sont les ailes car ils faut crocheter autour de cure-pipes, mais après quelques mailles, ça ne pose plus de problème. J'ai utilisé du coton à crocheter gris, je crois qu'il s'agit d'un fil DMC Natura mais ça fait longtemps que j'ai perdu l'étiquette... Un peu de rose pour le nez et les oreilles et je pense que vous pouvez réconcillier n'importe qui avec les chauves-souris grâce à ce petit amigurumi. ^^

 

Chauve-souris-amigurumi

  

Posté par couturieremasque à 10:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

24 octobre 2017

Dinette #5 : Citrouilles

En ce mois d'octobre où les feuillages rougissent au fil des jours, le sujet de la dinette s'est imposé de lui-même : des citrouilles. Et oui, comme ça ne me suffisait pas de les cuisiner, désormais je les crochète. ^^ 

 

Citrouilles

 

Pour ces trois mini-citrouiles, j'ai utilisé du fil Charly de Phildar, mon crochet n°4 et j'ai suivi le patron Pumpkin de Lion Brand Yarn. La troisième est un peu plus grande car j'ai improvisé pour l'agrandir (sans prendre de notes évidemment donc je ne vous donnerai pas la recette). Petit ajout par rapport au patron, j'ai côtelé les citrouilles avec le fil orange avant d'ajouter le pédoncule. Et voilà !

 

Posté par couturieremasque à 09:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 octobre 2017

Coup de cœur : Dans un recoin de ce monde

Dans-un-recoin-de-ce-monde 

 

Avec quelques jours de retard voici donc le coup de coeur cinéma dont je vous parlais dans mon dernier billet. Avant tout, je dois dire que je vais peu au cinéma, je suis peu la presse spécialisée et sans un petit coup de pouce du hasard, j'aurais pu raté ce film. C'est la lecture d'un article dans la presse et du synopsis du film qui m'ont donné envie d'aller le voir, et je ne regrette pas car j'ai eu un véritable coup de coeur pour "Dans un recoin de ce monde" de Sunao Katabuchi.

 

Synopsis : Suzu est née à Hiroshima, où elle passe son enfance. A 18 ans, son mariage avec Hojo Shusaku un jeune homme dont elle ignore tout, la pousse à quitter la région et à s'installer dans la famille de son époux, à Kure, un important port militaire. Tandis qu'elle doit apprendre à s'occuper du foyer et à trouver sa place dans sa nouvelle famille, la guerre s’installe et rend le quotidien de plus en plus difficile. Le dessin qu'elle pratique le plus souvent l'aide à s'évader.

 

Bande-annonce de “Dans un recoin de ce monde”, en salle le 6 septembre 2017

 

Les premières images du film m'ont un peu étonnées car le graphisme est assez différent des autres mangas ou animés japonais que j'ai pu lire ou voir jusqu'ici. Mais passée cette surprise, l'histoire vous emporte totalement. On suit l'évolution de cette petite fille qui devient femme et épouse. On est touché de la voir s'adapter à sa nouvelle famille, son nouveau rôle parmi ces personnes dont elle ignore tout au départ. C'est une histoire qui ne vous laisse pas indemne : le quotidien étant au fil de l'histoire de plus en plus perturbé par la guerre. La famille n'en sortira pas indemne et les pertes seront importantes mais à la fin, elle en ressortira resserrée. 

 

Plusieurs intrigues se déroulent en même temps, le mariage et les relations entre les deux époux. L'amour d'Hojo pour son épouse, montré avec la pudeur japonaise qui sied, est touchant. Ici, pas de grandes déclarations, mais des gestes, des faits qui disent parfois plus qu'un long discours. Il y a aussi les relations avec cette nouvelle famille qui parait dure au départ et qui finalement est là et se reconstruit après les drames. Une tranche de vie qui pourrait être simple si la guerre ne faisait irruption. Un film bouleversant et pourtant plein de joie et d'optimisme que je vous souhaite de pouvoir voir un jour. 

 

Posté par couturieremasque à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 septembre 2017

Doudou girafe : deuxième version

Hou hou, il y a-t-il encore quelqu'un par ici ?

Oui, oui, je me suis absentée un peu plus longtemps que prévu. Il faut avouer que j'ai bien apprécié cette absence sur le blog : le fait de ne pas avoir à me dépêcher de terminer une bidouille pour avoir quelque chose à vous montrer ou pour faire des photos. Bref, la rentrée s'est faite un peu attendre et la reprise se fera à mon rythme et selon mes envies, on verra bien comment les choses évolueront mais je n'ai pas envie qu'il y ait d'obligations ou de stress avec ce blog.

Mais pour parler de choses plus enthousiasmantes, voici la deuxième version de Doudou Girafe (si jamais vous aviez raté la première c'est par ici).

 

girafe_bleue_crochet

  

Ce modèle est vraiment trop chou et facile à réaliser. Le seul petit hic, ce sont les rayures, un petit décalage subsiste à chaque changement de couleurs (on le devine sur l'une de ses jambes sur la photo), donc si vous avez des astuces, laissez-moi un petit message.

  

girafe_bleue

  

Doudou Girafe est destiné à un petit garçon qui doit bientôt voir le jour d'où le choix de cette couleur assez audacieuse pour une girafe. ^^ Comme d'habitude, crochet n°3 et cotons à crocheter divers et variés (je n'ai plus les références de ces fils).

  

girafe_t_te

  

Et pour compléter ce petit cadeau de naissance, j'ai également tricoté des petits chaussons (modèle que j'avais également déjà testé ici). Le modèle est vraiment mignon et se marie vraiment bien avec les fils chinés. Ici, il s'agit du Phil randonnées couleur Dauphin que j'avais dans mon stock. Il m'en reste un petit bout de pelote, je réfléchis à ce que je pourrais en faire...  

 

bébé-chaussons

  

Et voilà pour ce billet de rentrée, je vous donne rendez-vous dans quelques jours pour un coup de coeur cinéma...

 

Posté par couturieremasque à 09:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,