C’est un petit roman, un petit texte d’un peu moins de 90 pages dont j’ai décidé de vous parler aujourd’hui. Son auteur vous en connaissez le nom : Patrick Süskind.

 

 

le-pigeon-suskind-livre-poche

 

 

Patrick Süskind est connu pour un autre de ses romans « Le parfum ». Comme beaucoup, j’avais lu ce livre il y a des années et j’avais été frappée par la qualité de la reconstitution historique qui n’est pas sans rappeler un certain Ken Follett.

Encore une fois, ce livre se distingue par la qualité de ses descriptions qui nous font entrer dans le monde de Jonathan, le personnage principal. L’action se déroule en 1984 et un pigeon va venir bouleverser la vie bien réglée de cet homme.

 

 

Résumé et extrait : "Lorsque lui arriva cette histoire de pigeon qui, du jour au lendemain, bouleversa son existence, Jonathan Noël avait déjà dépassé la cinquantaine, il avait derrière lui une période d'une bonne vingtaine d'années qui n'avait pas été marquée par le moindre évènement, et jamais il n'aurait escompté que pût encore lui arriver rien de notable, sauf de mourir un jour. Et cela lui convenait tout à fait. Car il n'aimait pas les évènements, et il avait une véritable horreur de ceux qui ébranlaient son équilibre intérieur et chamboulaient l'ordonnance de sa vie."

 

 

L'arrivée inopinée de cet animal va le confronter à tout ce qu’il a fui depuis vingt ans, à ses blessures, à ses angoisses. L’angoisse qui monte tout au long du roman au gré des incidents, jusqu’à la délivrance finale.

Une histoire de renaissance, un thème qui me touche particulièrement ; à bien y regarder mes romans préférés ont tous plus ou moins ce thème en toile de fond. Un roman plein d’espoir ; on en a bien besoin en ce moment ; une libération pour cet homme qui s’était créé une prison intérieure dont il était le propre prisonnier.

 

Un livre à mettre donc entre toutes les mains, un récit marquant, c’est pourquoi j'ai choisi de vous le présenter.