sacs_nomades_sentiers_de_kellynch

 

Ne cherchez pas de sens au titre de ce billet, il n'en a aucun ! Je n'étais pas très inspirée et voilà tout ce qui est sorti de ma pauvre caboche (et non, mon état mental ne s'arrange pas...). 

Mais reprenons, aujourd'hui donc grâce à l'aimable participation du soleil, j'ai pu prendre en photo quelques créations. Bon, j'aurais du mal à vous vendre les bestioles comme étant exceptionnelles, mais elles faisaient partie de mon interminable to-do-list et qui sait, le patron utilisé pourra peut-être être utile à l'un(e) d'entre vous.

 

sacs_nomades_marron_ourson_slsdk

 

Voici donc des sacs pour les courses de tous les jours, pour éviter les sacs plastiques. J'en avais plusieurs à la maison, mais j'ai une certaine tendance à les monopoliser pour tout un tas de choses (tricot, couture, broderie,...) et résultat, j'en avais rarement sur moi ces derniers temps.

 

sacs_nomades_rose_boutons_slsdk

 

J'ai donc réalisé trois versions de ce patron découvert chez Rue de pleine lune, en adaptant les mesures à mes coupons de tissus piochés dans mon stock.

 

sacs_nomades_rouge_boutons_slsdk

 

Voici donc les versions marron-ourson, rose-boutons et rouge-boutons qui vont rejoindre mon cabas pour les petites courses quotidiennes.

 

sacs_nomades_sentiers_kellynch

 

Le seul bémol que j'ai concernant le patron, c'est la taille des pochettes qui ne sont pas si petites que ça lorsqu'on replie le sac à l'intérieur. Je n'arrive donc pas à en garder une dans mon mini sac à main (à moins de virer tout le reste, mais bon du coup, ça limite un peu l'intérêt du sac à main).

 

sacs_nomades_replies

 Une belle brochette !

 

C'est vraiment le seul bémol car les explications sont hyper claires, avec les coutures anglaises les finitions sont très propres et en plus c'est l'occasion d'utiliser des chutes de tissus (tout vient de mon stock tissu et ruban).

A recommander vivement donc !