Cette année, pour le repas du réveillon, j'ai décidé de mettre la cuisine régionale à l'honneur en mettant des bourriols au menu. Pour les néophytes, les bourriols sont des crêpes épaisses cantaliennes à base de sarrasin et de petit lait. Elles constituaient la base du panier-repas des travailleurs dans les campagnes de Haute-Auvergne. (source Wikipédia)

J'ai suivi la recette de cuisine AZ : la farine de sarrasin est mélangé à de la farine de blé et le traditionnel petit lait par un mélange de lait et d'eau. On retrouve également la levure de boulanger qui donne une délicieuse petite odeur sucrée lorsque l'on cuit les bourriols.

Pour la farce, j'ai associé la courge butternut pour sa douceur et le Saint-Nectaire pour son goût prononcé 100% auvergnat. Vous pouvez retrouver ci-dessous les indications si vous souhaitez réaliser vos propres bourriols.

 

Bourriols_slsdk

 

 

Bourriols de butternut au Saint-Nectaire

 

- Pâte suivant la recette de cuisine AZ

- Tranches de Saint-Nectaire

- Purée de courge butternut

La purée de butternut a simplement été réalisée en ajoutant un peu de beurre, de sel et une pincée de quatre-épices aux cubes de courge préalablement cuit à l'eau bouillante puis écrasés au presse-purée.

 

Pour confectionner vos bourriols, commencer par faire cuire les crêpes dans une poêle. J'ai choisi une poêle de taille moyenne, mes bourriols devant constituer une entrée, mais vous pouvez prendre une poêle plus grande et en faire votre plat principal. Lorsque le dessus de la crêpe a séché, réserver sans attendre sur une assiette.

Étaler une cuillère à soupe de purée de courge sur chaque bourriol et ajouter une petite tranche de Saint-Nectaire.

Vous n'avez plus qu'à le refermer, le replier et le faire réchauffer à la poêle ou au four au moment de passer à table.

 

Bourriols_garniture_slsdk

 

Bon appétit !