le-sel-de-la-terre-affiche

 

J'ai découvert le travail de Sebastião Salgado il y a quelques mois dans le magazine Kaizen n°25. Ma culture photographique n'est pas très riche et je ne connaissais pas alors ce grand photoreporter. Un portofolio sur "La main de l'Homme", travail photographique de la fin des années 80 et du début des années 90, lui était consacré et les photos publiées m'avaient frappées. 

Là-dessus le temps est passé et il y a quelques jours, au gré de mes lectures, j'ai, de nouveau, lu un texte qui parlait de cet homme et de son histoire. Et quelle histoire ! Celle d'un homme et de son épouse (on aurait tord d'oublier cette femme !) qui, grâce à leur fondation Instituto Terra, ont entrepris de replanter la forêt atlantique dans la province brésilienne du Minas Gerais. Depuis 15 ans, sur le terrain de la ferme familiale, ce sont 2,5 millions d'arbres qu'ils ont replanté. Peu à peu, la faune est revenue peupler la forêt et l'ancienne ferme est devenue une réserve protégée. Et comme le couple n'est plus à un défi près, ils ont désormais le projet de reboiser la vallée du Rio Doce, pour protéger et faire rejaillir les sources qui alimentent le fleuve doux. (Vous pouvez aller lire cet article de Télérama pour en savoir un peu plus)

Cette histoire incroyable m'a interpellée et lorsque j'ai découvert l'existence du documentaire de Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado, j'étais impatiente de le visionner.

 

Le Sel de la Terre - Bande-annonce officielle HD

 

Le film présente le parcours de vie du photographe : son enfance au Brésil, ses études d'économie, l'exil à cause de la dictature, puis la découverte de la photographie à Paris et ses grands travaux : autres Amériques, La main de l'homme,... jusqu'à Genesis.

Des photos de ces grandes séries sont présentées, commentées par le photographe. La mise en scène de ces séquences est d'ailleurs très belle, le visage de Sebastião Salgado se fondant dans ses clichés.

Si la vie du photographe m'a intéressée, j'ai été un peu déçue car j'aurais voulu en savoir plus sur l'Instituto Terra et leur projet de reboisement au Brésil. Malgré cela, je vous recommande vivement ce film qui vous permettra de découvrir ou d'en savoir plus sur ce grand photoreporter et également sur ses projets artistiques et écologiques.