love&firendship

 

Et oui encore et toujours Jane Austen ! Je suis tentée de créer une sous-catégorie "Jane et Moi" mais je risquerais de vous chroniquer tous les romans, films, série dont j'ai connaissance (ne me mettez pas au défi j'en suis capable...). Mais bon ça faisait presque longtemps que le sujet n'avait pas été abordé sur le blog et je suis sûre que ça vous manquait.

Mais revenons un peu au sujet de ce billet (oui, oui il y en a un en fait, mais il était bien caché sous des montagnes de digressions). L'année dernière est sorti le film Love & Friendship, adaptation cinématographique du roman épistolaire de Jane Austen "Lady Susan", film que je n'avais pas pu voir au moment de sa sortie en salle.

 

Synopsis :

Lady Susan Vernon est une jeune veuve dont la beauté et le pouvoir de séduction sont connus dans la haute-société. Ses dernières intrigues la poussant à partir précipitamment de chez ses amis, elle se voit contrainte à demander l'hospitalité chez son beau-frère, en pleine campagne anglaise. Mais même loin de l'agitation et de la vie mondaine londonienne, Lady Susan saura jouer de ses charmes et tentera de manoeuvrer pour trouver les meilleurs maris pour elle et pour sa fille peu enthousiaste à cette idée...

 

LOVE & FRIENDSHIP Bande Annonce (Romance - 2016)

 

Ce film est un concentré de Jane Austen dans ce qu'elle a de plus drôle et de plus piquant. Lady Susan est un personnage réjouissant qui enchaîne les tirades impertinentes et cultive la mauvaise foi à un niveau olympique. L'adaptation d'un roman épistolaire n'était pas chose aisée et le pari est réussi. On retrouve l'intrigue et les personnages du roman, mais le film va plus loin dans le déroulement de l'action, la forme épistolaire du roman ne permettant pas d'éntrer dans les détails. Les ajouts nécessaires sont bien pensés et s'intègrent parfaitement à l'histoire, ils rendent même Lady Susan encore plus méchante et manipulatrice. D'un point de vue plus formel, j'ai apprécié certaines trouvailles, particulièrement le début du film avec la présentation des différents protagonistes sous la forme de tableaux/photos de famille : une façon simple et brève de faire connaissance avec tous ces personnages.

Lady Susan n'est pas mon texte préféré de Jane Austen, mais il reste une lecture délectable. Le film est à son image un agréable moment de cinéma qui vous fera rire et vous laissera sur les lèvres un sourire coupable d'avoir, malgré tout, aimé ce personnage aussi abominable.